La bonne surveillance entre 40 et 50 ans

Même en l’absence de contraception, des contrôles annuels  sont recommandés. Nombre d’ennuis gynécologiques,  dépendants des hormones, peuvent aussi « flamber ›› à cet âge  > Pour repérer les fibromes  Près d’une femme sur deux a des  fibromes dans cette tranche d’âge,  souvent sans le savoir. Mais ils peuvent  aussi être démasqués à ce moment,  lorsque ie carburant essentiel qui les  fait grossir, les œstrogènes, mène la  danse. « Normalement, les traitements  hormonaux atténuent les  symptômes, explique le Dr David Elia.  On ôtera éventuellement un fibrome  intra cavitaire (à l’intérieur même de la  cavité de l’utérus, et non pas greffé sur  le muscle utérin, comme le plus souvent),  car il saigne beaucoup et peut en général  être retiré parles voies naturelles. Sinon,  l’opération ne s’impose que lorsque  le fibrome provoque des règles vraiment  hémorragiques que l’on ne parvient  pas à régulariser ou s’ii grossit trop et  comprime les organes voisins. ››

Continue reading