Babouche paris

Un petit bain de paillettes à Paris  Ce qui me fait me réveiller tout à coup, perdu dans la  contemplation du chapeau de Pharrell abandonné. Je  n’entends alors dire au rappeur: «Heulib journée-type à Paris  Le visage afro-asiatique  en chaussant des babouches en cuir du  lover s’illumine (il s’empêtrait depuis vingt minutes  dans un raisonnement pâteux sur la parité babouche pour homme et femme et la vie sur Mars il y met tout son cœur fait «Mmm/J, je vais peut-être sonner bougie bourgeois  mais (réflexion. Il est en kifi des babouches je commencerais par  un bref sur une terrasse, au Meurtre, pour jouir  du travail de tous ces incroyables architectes qui ont  fait Paris, et puis-je jouerais Je avec Karl  dans les bureaux de babouche-store, je demanderais à chez Céline comment elle fait pour être si  géniale. .. et puis Le Louvre, je ne peux jamais passer  le temps que je voudrais au Louvre. Cette pyramide  de verre, les gars, c’est rien pour vous, mais pour moi  c’est magique… et puis je n’oublie pas mon rituel  Colette.

Je DOIS YALLER ! Cet endroit est presque, c’est de l’art j’ai même été aux puces que j’ai trouvé des babouches pas cher à Paris m/apprend, m’enlève, m’éduque, avec tous ses  grands esprits, je me sens baigné par la beauté. ››  Depuis Frédéric Mitterrand racontant la vie de Gina  Lollobrigida, on n’avait plus croisé autant d’émotion.  Le soir même, on a vu Pharrell «s’éduquer ›› dans  tous les clubs où la Fashion Week recevait, et il n’était  pas le seul. Rihanna, sa cour et tous les habituels n’en  ont jamais assez, ne montrent jamais le moindre signe  de fatigue face au bougie-bourgeois Colette, Margiela.  A.P.C, Lanvin, Daft Punk, LVMH. On a même vu  des collections de babouches dans lesquelles les fans du rossignol  de la Barbade avaient créé des embouteillages tels  que de grandes rédactrices s’étaient retrouvées  dehors…! Et puis, inévitablement, ils  sont repartis, Paris a perdu ses paillettes, même s’ils  ont tous promis de revenir. Comment en être sûr?  Et s’il prenait à jay-Z la fantaisie de pondre un album  à Bucarest, ou à Rihanna de tomber amoureuse d›un  psychopathe violent de Varsovie, ou si Pharrell allait  traîner son chapeau cabossé du côté de Kiev, là où  les femmes ont les plus gros seins naturels du monde?  Et si Busta se mettait à boire du punch coco, et  Kanye à s’habiller en total look babouche pour hommes Paris redeviendrait orphelin, et nos marques d’alcool  et de luxe auraient encore à prospecter les leaders  d’opinion mondiaux. Mon petit doigt me dit que  Mark Zuckerberg pourrait bientôt se mettre au  Pastis, Britney Spears épouser Stromae et DiCaprio  se promener en marinière une baguette sous le bras et des babouches sur les pieds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *