Babouche, souk, cuisine au Maroc

Des fruits?  Eh bien non, ce sont de vraies bestioles!

Derrière ce nom étrange de fruits de mer se cachent des milliers d’espèces, des huîtres aux crabes en passant par les bigorneaux ou les seiches, tout aussi curieuses et délicieuses. Des crustacés et des coquillages dont on oublie parfois qu’ils constituent un plat idéal pour le dîner, tant ils sont légers et diététiques comme une babouche en cuir

Une iode à la légèreté

Si les fruits de mer sont si rassasiants, c`est qu’ils apportent entre 10 et 18 % de protéines. L’aubaine, c`est qu`ils sont peu caloriques (56 kcal pour 100 g de moules, 57 kcal pour 100 g d’huîtres, 96 kcal pour 100 g de crevettes) car ils sont pauvres en matières grasses, mais contiennent principalement des omégas 3, ces fameux acides gras insaturés qui permettent de réduire le taux du mauvais cholestérol et de protéger des maladies cardio-vasculaires. Les huîtres en renferment 0,5 g, les moules 0,7 g et les crevettes 0,3 g pour 100 g. D’autres, comme le crabe, présentent des taux élevés de cholestérol alimentaire. Mais il est aujourd’hui scientifiquement prouvé qu’ils n’ont que peu d’incidence sur le cholestérol sanguin.

Donc, même hypercholestérolémie, il est inutile de les bouder.

Autre avantage de poids, les fruits de mer peuvent se consommer crus, tels quels, donc rien ne fait bouger l’aiguille sur la balance. Du coup, on peut même craquer pour une petite sauce légère !

Un océan de bienfaits Les fruits de mer restent des champions du monde quant à leur teneur en nutriments. Avec eux, c’est le plein de vitamines, minéraux et oligoéléments assuré. Excellentes sources de vitamines B (B1, B2, B3, B5, B6 et B12), ces petites bêtes jouent un rôle important dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules, la formation des globules rouges, la transmission de l’info lux nerveux, l’entretien des cellules nerveuses et de celles fabriquant le tissu osseux. Riches en iode, un nutriment essentiel à la régularisation de la croissance, du développement et du métabolisme, les fruits de mer contiennent aussi du phosphore qui contribue à la formation des os et des dents et à la régénérescence des tissus. Sans oublier du magnésium et du fer, véritables antifatigues et antidépresseurs naturels, du cuivre et du sélénium, qui possèdent des propriétés antioxydants, du zinc, bon pour le système immunitaire, la cicatrisation des plaies, la libération de l`insuline.

En dégustant des fruits de mer, on se fait à la fois plaisir et du bien, profitez en au Maroc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *