Donnez plus d’impact de l’image en isolant le sujet principal

Donnez plus d’impact de l’image en isolant le sujet principal       

Voici une astuce qui permet de donner encore plus d`impact à vos photos sportives : essayez d’isoler le sujet ! Pour cela, vous disposez de deux méthodes. La première consiste à cadrer de manière très serrée pour quine ou deux personnes soient visibles sur la photographie. Cette technique n’est pas toujours simple à mettre en œuvre dans la mesure où les rencontres sportives réunissent généralement un large public. Parfois, il est difficile d`identifier la personne que vous souhaitiez photographier. Donc, lorsque vous photographiez, par exemple un batteur de base-ball, réglez votre appareil de telle sorte que lui seul soit parfaitement net sur la photo. Il s`agit de la seconde technique. Elle consiste à ouvrir largement le diaphragme (f/2.8 ou f/4) pour que le premier plan soit très net et l’arrière-plan, complètement flou (comme sur la photo ci-dessus).

Une ouverture af/ll est inutilisable lorsque vous devez faire ressortir le sujet principal d’un événement sportif. L`impact de la photo tient à une très faible profondeur de champ. Gardez toujours à l’esprit ce principe consistant à isoler le sujet principal des autres éléments présents dans le cadre de votre image. Racontez une histoire avec vos photos        Il est naturel de relâcher notre attention et notre appareil photo lorsque la partie est terminée. C’est une erreur. En effet, c’est à cet instant précis que vous pouvez capturer d’énormes sensations susceptibles de raconter toute l’histoire de l’événement que vous venez de couvrir. Imaginez la photo que vous pourriez faire en immortalisant le visage du quater back quand il réalise avoir fait une superbe interception, ou bien un joueur de football prenant un carton rouge. Et que dire des réactions de l`entraîneur lorsqu’il s’aperç0it que sa stratégie vient d`échouer. Comment pourriez- vous saisir l`émotion d`une fin de match si vous arrêtez de photographier au moment du coup de sifflet final ? Ne manquez sous aucun prétexte tous ces moments intenses, dramatiques, émouvants.  La photographie reste l’art de raconter une histoire avec des images fixés.

Photographiez les petits détails de l’événement       

Un événement sportif ne se limite pas aux joueurs. Il inclut un certain nombre d’éléments qui participent à sa réussite comme le stade, les spectateurs et les ambiances sonores et visuelles qui se déroulent en marge de la rencontre. Ainsi, étoffez l’histoire que vous racontez en photographiant ces éléments annexes. Par exemple, lorsque je photographie une rencontre de football américain, je réalise des gros plans des casques des équipes, ou bien encore de la position de départ définie par l’arbitre pour le prochain down. Pour un match de base-ball, je photographie un gant pose’ sur un banc, des battes alignées contre un mur, et même des gros plans du monticule. Ces images permettent de construire une histoire, d’introduire de l’humour et de rythmer l’évolution d’un événement sportif. Par conséquent, pensez à les réaliser avant le match et à chaque interruption de la partie.

Encore plus de photos nefies       

Voici une astuce qui permet de préserver la netteté de nombreuses prises de vue. Sur certains reflex numériques, vous pouvez choisir la durée du verrouillage de la mise au point sur le sujet photographie. Par défaut, ce paramètre est réglé sur Normal mais, pour les rencontres sportives comme le football, le basket ou encore le base-ball, je la fixe sur Court. Ainsi, je peux faire le net sur le porteur du ballon au coup d`envoi de la partie, puis viser le joueur à qui il passe la balle et sur lequel la mise au point se fait automatiquement. Mais si je veux conserver la mise au point sur le joueur initialement cadre, notamment quand il tire un coup franc ou qu`il fait une remise en jeu, je règle le verrouillage (ou la mémorisation) de la mise au point sur Long. Ie suis alors certain que l’appareil ne modifiera pas la mise au point si un joueur entre soudainement dans le cadre.

En revanche, une fois l’action terminée, pensez à basculer en mode Court. Dans le cas contraire, vous risquez d’obtenir des photos floues du joueur que vous visez car l`appareil ne modifiera pas la mise au point. Pour changer ce réglage sur un Nikon, ouvrez le menu Réglages personnalisés, choisissez Autofocus, et opte pour Suivi MAP avec Lock-On. Ensuite, réglez ce verrouillage sur Court pour photographier le déroulement normal de la partie, et sur Long au moment des remises en jeu et des coups de pied de pénalité. Sur un Canon comme le 7D, ouvrez les fonctions personnalisées Ill-l, et optez pour Rapide ou Lent en fonction des actions à photographier.       

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *