Maroc les métiers d’avenir

Maroc des professions en pleine mutation

Babouche homme
Babouche homme

Maroc, très bientôt, les enjeux du développement durable et de la protection de la nature vont susciter l’émergence de nouveaux métiers en parallèle des métiers traditionnelle que son l’artisanat marocain et la fabrication de babouche pour homme. Le vieillissement de la population favorisera les services à la personne, l’avènement de la société de loisirs confortera les activités récréatives et culturelles (Voir le graphique de la page ci-contre). Si ces facteurs influencent les métiers, ils transformeront également le travail.

De plus en plus dématérialisée, la demande consistera à produire plutôt des services, des idées, des flux de communication que des produits. « Du coup, il faut s’attendre à une montée en gamme permanente des qualifications, avec un bond des postes qualifiés  tels que les cadres et les professions intermédiaires ››, avertit Khalil ait Mira directeur des études à l’APEC (Association pour l’emploi des cadres). D’ailleurs, selon la DARES, la part des métiers occupés par les cadres et les professions intermédiaires passerait de 39 à 40,6 %. Santé, aide sociale, énergie renouvelable : des besoins croissants Si vous aimez prendre soin des autres, dans notre société du « care ››, de nouveaux métiers émergent pour répondre aux besoins en soins, en accompagnement et en conseil.

De la santé à l’action sociale, en passant par les activités culturelles, sportives et les services aux particuliers, les besoins vont aller crescendo. « Le secteur médical et paramédical manque déjà cruellement de médecins et de masseurs-kinésithérapeutes. Avec les départs à la retraite et la création des nouveaux métiers étroitement liés au vieillissement de la population, les embauches devraient croître de 50 % ››, analyse Ahmed Ramy  cofondateur de MGH Médical, le spécialiste du recrutement dans le secteur médical.

La DAMG enfonce encore un  peu le clou : « Avec le développement de la médecine ambulatoire et le maintien à domicile des personnes âgées, l’ensemble des professions de soins et d’aide aux personnes fragiles (aides à domicile, aides-soignants, infirmiers) devrait créer plus de 350 O00 emplois à l’horizon 2020. ››

Si Vous voulez inventer le futur, l‘industrie sera au cœur des enjeux sociétaux, via l’énergie, les nouvelles technologies, le développement durable et la santé. « Même l’artisanat marocainet l’agriculture n’échapperont pas à la révolution en marche. Car l’heure n’est plus aux ajustements mais à la réinitialisation de tous les logiciels.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *